Derrière le RGPD se cachent de nouvelles opportunités

Conçu afin d’adapter le cadre juridique en matière de protection des données, le RGPD a la noble ambition de redonner aux citoyens le contrôle de leurs données personnelles. Depuis 2018, ce nouveau règlement européen impacte donc toutes les entreprises faisant du traitement de données en imposant un nouveau mode de gouvernance de la data. S’il est souvent présenté comme un frein ou un poids pour les entreprises, on peut pourtant y voir de nouvelles opportunités à saisir.

Le Règlement Général sur la Protection des Données est entré en vigueur le 25 mai 2018. Adopté par le Parlement Européen, il introduit un régime unique de protection des données en Europe qui renforce les droits des personnes et la transparence tout en étant basée sur la conformité et l’auto-responsabilisation des entreprises.

Une gestion clinique des données

Le RGPD est un véritable levier d’innovation et une opportunité pour agir différemment. La gestion des données qu’il impose offre l’occasion de créer de nouveaux process plus fluides, plus efficaces pour collecter, trier et stocker les données. L'uniformisation du traitement et le bannissement des datas inutiles contribuent même à la diminution des coûts de stockage. Un recensement précis des données en améliore l’exploitation et permet donc une meilleure connaissance des clients, de leurs usages et de leurs modes de consommation, mais aussi des collaborateurs. Des données bien triées sont donc d’une grande utilité pour la stratégie de l’entreprise et pour son développement. La responsabilisation des entreprises, suscitée par le RGPD, valorise les données personnelles collectées et confère ainsi une meilleure gouvernance par l’entreprise.


Un cadre qui redynamise la confiance

En imposant aux entreprises de protéger les données personnelles qu'elles traitent, le RGPD ouvre la voie à une relation de confiance avec des clients échaudés par les pratiques des GAFA et les fuites massives de données. En 2016, plus de la moitié (55%) des consommateurs ont déjà renoncé à un achat en ligne en raison d'un manque de protection de leurs données personnelles. Or aujourd’hui, dans l’ère post-RGPD, les consommateurs, mieux informés sur l'usage de leurs données, sont plus réceptifs à leur utilisation, à condition bien sûr que l’entreprise qui les récolte soit transparente sur leur gestion. Une conformité au RGPD permet donc de valoriser la relation marque-client en se démarquant de ses concurrents et d’affirmer la promesse d’une meilleure expérience client grâce au traitement intelligent des données.

Un modèle différenciant pour l’Europe, source de compétitivité

De nombreuses controverses ont eu lieu autour du RGPD, avec notamment la crainte de voir les entreprises européennes en perte de compétitivité face aux autres entreprises qui auraient moins de contraintes. Pourtant, on peut voir dans le RGPD une véritable chance pour l'Europe : son objectif est de créer un marché européen de la data unifié et souverain. Ainsi, les acteurs européens reprennent le contrôle sur la gestion des données, jusqu’alors laissée à des acteurs internationaux. En outre, les questions éthiques liées à la data touchent tout le globe. Des entreprises européennes respectueuses des données et transparentes sur leur utilisation se démarquent donc des entreprises étrangères.


Notifications