Téléchargements
Vidéos
1:50

IN Groupe, Le droit d’être soi

Contactez-nous

17/12/2018
Aéroports de Lyon opte pour la technologie à reconnaissance faciale signée IN Groupe et Gunnebo pour accélérer les contrôles transfrontaliers

Vendredi 14 décembre 2018, Aéroports de Lyon a ouvert au public le système PARAFE (Passage Automatisé Rapide de Frontières Extérieures) à reconnaissance faciale. L’aéroport a opéré avec IN Groupe et Gunnebo la bascule totale de ses sas à reconnaissance digitale vers la technologie à reconnaissance faciale. Cette ouverture fait l’objet d’une inauguration officielle le lundi 17 décembre 2018.

La reconnaissance faciale : offrir plus de services pour les voyageurs sans aucun compromis sur la sûreté

Dans le contexte de rétablissement des contrôles aux frontières intra-Schengen, la part des passagers contrôlés à Lyon-Saint Exupéry atteint désormais 70 % contre 30 % auparavant.
Aéroports de Lyon a choisi de faire basculer ses 10 sas biométriques existants, via le dispositif développé conjointement par IN Groupe et Gunnebo et annonce également le déploiement de 10 nouveaux sas dotés de la reconnaissance faciale. En tout, ce seront donc 20 nouveaux sas PARAFE embarquant cette technologie de pointe qui viendront équiper le Terminal 1. Un choix à la hauteur des ambitions d’Aéroports de Lyon, en termes de sûreté comme de fluidité de son parcours clients, alors même que l’IATA (Organisation Internationale des Transports Aériens) prévoit un doublement du trafic aérien mondial qui devrait atteindre en 2037 le nombre de 8,2 milliards de voyageurs.
Ainsi, la bascule des sas PARAFE vers la reconnaissance faciale permet aux voyageurs majeurs ressortissants de 32 pays*, en possession d’un passeport biométrique de réduire leur temps de passage lors des contrôles aux frontières. Le dispositif permet de multiplier par 5 la rapidité des contrôles (1 agent pour 5 passagers simultanés). Il réduit également le nombre d’échecs au passage grâce à une plus grande facilité ergonomique (mains libres et facilité de présentation devant le capteur biométrique), et accélère la lecture du passeport. Ces investissements, portés par Aéroports de Lyon, doivent contribuer aux objectifs de fluidification du parcours client et d’amélioration de la qualité de service qu’Aéroports de Lyon et VINCI Airports souhaitent offrir à leurs passagers.

*28 pays de l’Union Européenne dont le Royaume-Uni, ainsi que la Suisse, la Norvège, l’Islande et le Lichtenstein.

Lyon-Saint Exupéry,
un aéroport précurseur

Très tôt, Aéroports de Lyon a travaillé activement avec les services de Police aux Frontières pour trouver des solutions accélérant le traitement tout en garantissant le niveau de qualité maximum du contrôle aux frontières. En témoigne sa participation, de février 2016 à août 2016, à l’expérimentation réalisée avec Thales et le Ministère de l’Intérieur, DGEF, DCPAF, DSIC, via l’installation de 5 sas PARAFE expérimentaux au Terminal 1 pour une durée de 6 mois.
En 2017, l’appel d’offres pour le déploiement de sas pérennes sur l’ensemble des terminaux a été attribué à IN Groupe associé à Gunnebo. Fin 2017, 2 batteries de 5 sas PARAFE biométriques nativement programmés pour être à la fois à reconnaissance digitale et faciale étaient opérationnels en technologie Empreinte digitale sur les zones arrivées/départs du nouveau Terminal 1. En décembre 2018, ces sas sont basculés en reconnaissance faciale. Au premier trimestre 2019, 2 nouvelles batteries de sas seront déployées sur les Départs et Arrivées du satellite traitant les vols low-cost dans le Terminal 1.
Ainsi, sur 4 points de contrôle, 20 sas PARAFE seront exploités, permettant aux passagers de 80 % des vols à contrôler d’en bénéficier.

Une solution de haute technologie

IN Groupe, spécialiste mondial de l’identité biométrique régalienne, s’est associé à Gunnebo, leader mondial de solutions et de services de sécurité, pour livrer ces sas PARAFE dernière génération.
Développés par les ingénieurs d’IN Groupe, ces équipements, conformes au système PARAFE, permettent d’accélérer les contrôles d’identité aux frontières, tout en assurant un très haut niveau de sécurité. La reconnaissance faciale compare le visage du voyageur entrant dans le sas avec la photo stockée dans le microprocesseur de son passeport biométrique. Le contrôle est sécurisé, rapide et pertinent, puisque tous les passeports biométriques sont théoriquement éligibles à la reconnaissance faciale. De son côté, Gunnebo a mis en place un concept modulaire et évolutif très flexible tant du point de vue de l’intégration des différentes technologies d’identification et d’authentification, que du design et de l’ergonomie globale de la solution, afin d’optimiser la fluidité de passage et le confort des voyageurs.
Il s’agit là d’une toute nouvelle génération de sas, au design épuré et transparent, qui améliore l’expérience passager en s’intégrant parfaitement dans l’environnement aéroportuaire et en réduisant l’effet de “barrière physique“.

La reconnaissance faciale,
l’enjeu des voyages aériens de demain

65 % des aéroports dans le monde souhaitent installer des dispositifs à reconnaissance faciale, à l’heure où le transport aérien est en pleine expansion avec un nombre de passagers croissant. L’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (ICAO) estime que le nombre de passagers aériens atteindra les 6 milliards d’ici 2030. Rien qu’en Europe, le nombre de vols devrait augmenter de 50 % d’ici 2035, pour atteindre les 14,4 millions. En tant que membre de l’IATA, IN Groupe réfléchit de longue date à apporter une réponse à la fois performante et immédiatement opérationnelle à ces problématiques.


A propos de IN Groupe

Partenaire de l’État français depuis près de 500 ans, IN Groupe propose des solutions d’identité et des services numériques sécurisés à la pointe de la technologie, intégrant électronique et biométrie. Des composants aux services, en passant par les titres et les systèmes interopérables, en tant que spécialiste mondial de l’identité et des services numériques sécurisés, IN Groupe est présent au quotidien pour faciliter la vie de chacun. Accompagner les États dans l’exercice de leur souveraineté. Protéger l’identité des citoyens. Préserver l’intégrité des entreprises. Quel que soit l’enjeu, IN Groupe, entreprise de souveraineté numérique, contribue à faire valoir pour chacun un droit fondamental : le Droit d’être Soi.

IN Groupe est la nouvelle marque du Groupe Imprimerie Nationale
IN Groupe en chiffres :
CA : 283,2 M€ - 1 000 collaborateurs – 4 sites en France – 8 bureaux commerciaux dans le monde – 77 pays accueillant les solutions IN Groupe – 28 gouvernements partenaires.

Pour en savoir plus : www.ingroupe.com

Contact

Isabelle Carassic
Tél : 04 72 33 85 85
Port. : 06 03 89 61 20
Email : isabelle.carassic@publicis.fr

Julie Briand
Port. : 06 40 52 80 79
Email : julie.briand@publicis.fr

Romain Galesne-Fontaine
Email : romain.galesne-fontaine@ingroupe.com


A propos de Gunnebo

Gunnebo est l’un des leaders mondiaux dans la fourniture d’équipements et de systèmes de sécurité pour les banques, le commerce, les secteurs tertiaires et industriels, et les lieux de transport. La société développe une approche globale de la sécurité, concevant, fabriquant ses équipements et assurant leur installation et leur maintenance. Les atouts de Gunnebo sont ceux d’un multi-spécialiste apte à fournir l’ensemble des solutions de sécurité clés en main.

Avec une expertise reconnue dans les domaines de la protection physique, de la gestion des flux de piétons, de valeurs et des systèmes électroniques, Gunnebo accompagne la stratégie de sûreté de ses clients pour faire face durablement à l'évolution des risques et bâtir ensemble un avenir plus sûr.

Pour en savoir plus : www.gunnebo.fr ou www.gunnebogroup.com


A propos d'Aéroports de Lyon

Aéroports de Lyon pilote l’exploitation de Lyon–Saint Exupéry, 2ème aéroport régional français pour l’aviation commerciale et Lyon–Bron 3ème aéroport français pour l’aviation d’affaires. Premier aéroport du Groupe VINCI Airports en France avec 10,3 millions de passagers en 2017, Lyon-Saint Exupéry, propose 128 destinations directes dont 40 nouvelles lignes lancées en deux ans, et est connecté aux principaux hubs internationaux. Il est relié en 30 minutes au centre-ville par le tram-train Rhônexpress, et ses nouvelles infrastructures permettent de garantir une expérience passager de qualité et une excellence opérationnelle pour les compagnies. Certifié Niveau 3+ de l’ACA (Airport Carbon Accreditation) et l’ISO 50001, l’aéroport Lyon-Saint Exupéry se développe en totale maîtrise de son impact environnemental.

Pour en savoir plus : www.lyonaeroports.com


A propos de VINCI Airports

VINCI Airports, l’un des 5 principaux acteurs internationaux du secteur aéroportuaire, assure le développement et l’exploitation de 44 aéroports en France, au Portugal (dont le hub de Lisbonne), au Royaume-Uni, en Suède, au Cambodge, au Japon, aux Etats-Unis, en République dominicaine, au Costa-Rica, au Chili et au Brésil. Desservi par plus de 250 compagnies aériennes, le réseau VINCI Airports a accueilli plus de 180 millions de passagers en 2017. Grâce à son expertise d’intégrateur global et à l’engagement de ses 12 000 collaborateurs, VINCI Airports développe, finance, construit et exploite des aéroports en apportant sa capacité d’investissement, son réseau international et son savoir-faire dans l’optimisation de la gestion et de la performance de plates-formes existantes, de projets d’extension ou de construction complète d’infrastructure aéroportuaire. En 2017, son chiffre d’affaires total géré s’est élevé à 3,2 milliards d’euros, pour un chiffre d’affaires consolidé de 1,4 milliard d’euros.

Pour en savoir plus : www.vinci-airports.com

Téléchargement