Le Digital Travel Credential (DTC), un pas vers une simplification du voyage

Répondre aux enjeux de fluidification, d’expérience voyageur et de contrôle, tout en maintenant un niveau élevé de sécurité au passage des frontières : voici le défi que doit relever le Digital Travel Credential (DTC).

Voyage

La crise de la COVID-19 a un impact sans précédent sur le volume des déplacements internationaux. Du fait des restrictions nationales et internationales mises en place pour lutter contre la propagation du virus, les États, accompagnés par les organismes de standardisation internationaux, innovent et accélèrent leur transformation digitale dans le but de rouvrir les frontières. Une des réponses possibles, proposée par l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI), aux enjeux auxquels doivent faire face l’industrie du voyage est la création d’un passeport de santé digital associé à une identité numérique dédiée au voyage : le « Digital Travel Credential ».

Le concept du Digital Travel Credential

Le DTC est une identité numérique de voyage qui propose une alternative au passeport physique, en créant de nouveaux usages. Si la notion de Digital Travel Credential est nouvelle, elle s'appuie sur les normes existantes (ICAO Doc 9303). Elle a pour objectif d’atteindre à terme un niveau de sécurité équivalent à un passeport électronique et de rendre possible l’interopérabilité avec les systèmes d’inspection existants.

Le DTC comprend deux parties :

  • Un composant virtuel (Virtual Component) qui représente les données. C’est un fichier qui peut être stocké sur n'importe quel support dont la sécurisation repose sur un lien cryptographique avec le composant physique (Physical Component). Ce fichier contient les données structurées de l’identité conforme au standard LDS (Logical Data Structure).
  • Un composant physique (Physical Component) avec des capacités de cryptographie et de communication comme un passeport électronique, un smartphone ou une montre connectée. Celui-ci sera porté par le voyageur comme preuve de possession pour augmenter le niveau d’identification du passager.

Les différents types de Digital Travel Credential

La nomenclature décrit trois types de DTC, qui permettront un développement et une adoption progressive.

  • DTC Type 1 (eMRTD Bound) : Le Digital Travel Credential est généré par l’usager directement sur son smartphone ou depuis un kiosque en libre-service à partir de la lecture de la puce de son passeport. Le passeport est considéré comme le composant physique.
  • DTC Type 2 (eMRTD-PC Bound) : Le Digital Travel Credential est émis et signé numériquement par une autorité émettrice de passeport. En plus d’être lié au passeport, le DTC peut être lié, par des mécanismes cryptographiques, à un « composant physique » supplémentaire.
  • DTC Type 3 (PC Bound) : Le Digital Travel Credential est émis et signé numériquement par une autorité émettrice indépendamment d’un passeport lié avec un composant physique (smartphone, montre connectée…). Le DTC a son propre cycle de vie.

Une innovation pour simplifier le parcours du voyageur

Au-delà de la sécurité, deux problèmes clés du parcours du voyageur motivent l’évolution des systèmes :

L’évolution du volume de passagers

Bien que les restrictions de voyage résultant de la pandémie mondiale de coronavirus ont entraîné une forte baisse de la demande des passagers, les projections de croissance soutenue sont bien mises en évidence par les tendances à long terme. Par exemple, l'Association du transport aérien international (IATA) s'attend à des pressions importantes de la part des marchés émergents au cours des deux prochaines décennies. Les voyages devraient augmenter de 4 à 8 % par an en Russie, au Brésil et au Mexique, tandis qu'il y aura probablement une croissance à deux chiffres en Chine et en Inde.*

Une anticipation du passage aux frontières

D’une part, la perspective d’une identité numérique fiable permettant d’être partagée en amont du voyage rend possible la réduction du temps de contrôle par de nouveaux mécanismes d’authentification et de vérification.

Une identité de voyage étendue

D’autre part, elle permet d’ajouter de nouveaux attributs nécessaires au voyage, tels qu’une photographie actualisée ou un pass sanitaire en toute simplicité et demain un eVisa. Ces points constituent de solides arguments pour que la technologie continue de se développer afin de soutenir, d'accélérer et de sécuriser la gestion des frontières à l'avenir.

L’évolution des exigences et des comportements pour une amélioration de l’expérience utilisateur

De la même manière que les passeports électroniques d'aujourd'hui permettent aux passagers d'utiliser les portes automatisées de passage des frontières (ABC) et de contourner le contrôle manuel des passeports, le Digital Travel Credential devraient jouer un rôle similaire en traitant les données plus efficacement.

Par exemple, un voyageur peut instantanément demander et recevoir un visa d’entrée, réserver son billet d’avion, son hôtel en amont du voyage, sur certains itinéraires, en utilisant son DTC pour fournir ses informations.

Pendant le voyage, la technologie du Digital Travel Credential peut être combinée à d'autres technologies pour permettre aux passagers d'arriver à l'aéroport et de se frayer un chemin à l'enregistrement, au dépôt des bagages, à l'immigration, à la sécurité et à l'embarquement sans jamais avoir à sortir leur document de voyage de leur poche.

Cette vision d'un trajet automatisé, en libre-service et sans friction à travers l'aéroport offre une expérience améliorée pour les voyageurs et une opportunité majeure d'accélérer le traitement des passagers dans les hubs ou les frontières de transport international très fréquentés. Elle contribue aussi à garantir que les compagnies aériennes et les autres prestataires de voyages respectent leurs obligations réglementaires.

En conclusion, le développement d’une identité numérique de voyage représente certainement un changement fondamental dans la manière dont les voyageurs choisiront de partager leur identité pour être authentifiés pendant leurs voyages. Il permettra une circulation plus libre et plus rapide des personnes et aux aéroports, aux compagnies aériennes et aux gouvernements des opportunités d'offrir de nouvelles expériences et de renforcer la sécurité. Mais cela présente aussi des défis, à commencer par l’établissement et surtout l’adoption de normes et spécifications, par les gouvernements, l’industrie et les citoyens du monde entier.

Notifications