Faut-il privilégier la couleur ou le noir et blanc pour la photo de la page des données du passeport ?

La couleur est-elle si importante pour le portrait sur la page de données en polycarbonate d'un passeport ?

Passeport

Au cours des dernières années, de plus en plus de pays ont décidé de passer au polycarbonate pour la page de données de leur passeport. Les principales raisons de ces mises à niveau sont une sécurité et une durabilité supplémentaires - deux éléments qui ne sont pas toujours nécessairement requis car très souvent, un bon vieux papier de sécurité combiné à un stratifié holographique bien conçu fait toujours le travail.

Une des conséquences d'une page de données en polycarbonate est le passage de la couleur à une nuance de gris pour le portrait principal. Les agents de contrôle du monde entier sont formés depuis longtemps pour authentifier ces photos gravées au laser, ce qui leur facilite la vie.

La perte de la couleur est-elle une réalité et une conséquence irréversible de la migration vers le polycarbonate ? Nous verrons au contraire qu'il existe une stratégie et une nette tendance croissante, fondée sur le déplacement de la photo couleur sur la page 3 du passeport (ou page 01, selon la numérotation du livret), tout en continuant à utiliser l'image couleur numérique sécurisée dans la puce. Nous pensons que c'est la meilleure solution pour allier sécurité, indépendance et coût total de possession optimisé.

Passeport

Exemple d'une photo couleur supplémentaire imprimée en page 3 (à côté de la page de données), une solution déjà adoptée par plus de 23 autorités émettrices. Image principale de grande taille avec laser noir et blanc (nuance de gris) et portrait supplémentaire de grande taille (photo) avec technologie jet d'encre couleur.

Photo couleur supplémentaire en page 3 : Le meilleur concept pour la sécurité, l'indépendance et un coût total de possession optimisé.

Aujourd'hui, un nombre très limité de passeports (moins de cinq) ont une page de données en polycarbonate avec une photo couleur pour l'image principale du portrait. Une telle fonctionnalité semble intéressante à première vue car elle rend le livret de passeport un peu plus unique et apporte une sécurité supplémentaire.

Cependant, la couleur est-elle si importante pour le portrait sur la page de données en polycarbonate ? Voici quelques points que nous aimerions souligner chez IN Groupe :

  • Dans les faits, très peu de pays ont adopté une photo couleur pour leur page de données en polycarbonate ; et la demande du marché pour les technologies promues reste très faible, si l'on interroge les experts chargés de donner leurs recommandations techniques fondées sur le raisonnement pour/contre pour l'intégration d'un tel dispositif de sécurité.
  • La photo couleur d'un passeport électronique est déjà disponible dans la puce, protégée par cryptographie ; elle peut être rapidement affichée en haute résolution sur les écrans de contrôle aux frontières - en outre, la plupart des smartphones peuvent désormais lire les passeports électroniques grâce à la technologie de communication en champ proche (NFC).
  • La gravure laser en nuance de gris apporte une résolution, un contraste et une netteté élevés, ce qui est essentiel pour faciliter l'inspection sur le terrain par les agents.
  • La couleur du visage n'est pas un critère utilisé pour les contrôles automatisés aux frontières et la vérification d'identité à distance (à l'aide de la comparaison biométrique). En fait, les agents formés se concentrent sur la forme du visage plutôt que sur sa couleur afin d'établir une comparaison avec la personne et son portrait : espace entre les yeux, forme des oreilles...

Contrôle photo

Alors, que se passerait-il si une « simple » photo couleur déplacée en page 3 (devant la page de données), combinée à la photo en nuance de gris, répondait aux exigences du marché (sécurité accrue, indépendance, coût total de possession équilibré...) ?

Voici quelques-uns des principaux avantages de ce concept de sécurité pour un passeport avec une page de données en polycarbonate.

1. La photo couleur de la page 3 apporte une sécurité supplémentaire axée sur les besoins réels des autorités chargées du contrôle des frontières :

  • Une image portrait supplémentaire imprimée en grand format et avec des couleurs vives répond aux exigences des autorités de contrôle des frontières en matière de photos de haute qualité, ce qui permet de détecter les fraudes à l'identité commises par des sosies (usurpation d'identité). Il s'agit en fait du principal avantage apporté par la couleur.
  • L'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) recommande d'imprimer les « données biographiques sur une page intérieure en plus de la page de données », afin de rendre la substitution de page plus difficile ; l'OACI recommande également d'intégrer « une ou plusieurs images portrait supplémentaires du titulaire » pour rendre la substitution de photo plus difficile*.
  • Les experts en fraude documentaire recommandent d'utiliser une technologie de personnalisation supplémentaire pour le portrait (l'utilisation de différentes techniques rend les tentatives de falsification plus difficiles).
  • Une photo couleur imprimée à la page 3 est protégée par des sensibilisateurs chimiques (papier de sécurité) et un fond imprimé de sécurité (recommandation de l'OACI), comme sur une étiquette de visa.
  • Des éléments de sécurité supplémentaires peuvent facilement être combinés avec la photo couleur imprimée, si nécessaire**.
Passeport UV

Comme la photo du portrait principal, le portrait supplémentaire en couleur doit être protégé par une impression offset fluorescente UV invisible, un élément de sécurité de base selon les recommandations de l'OACI.

2. La photo couleur de la page 3 est une garantie d'indépendance vis-à-vis des technologies brevetées. Plusieurs technologies d'impression éprouvées sont disponibles et compatibles avec l’ensemble des livrets de passeport électronique. Les principaux fournisseurs de solutions de personnalisation de passeports sont tous en mesure de proposer des machines combinant gravure laser et impression couleur pour la page 3. Il n'y a donc aucun risque de dépendance du client et le fournisseur de documents vierges peut facilement être remplacé si nécessaire, ce qui n'est pas le cas avec certaines technologies de portrait en couleur.

Sécurité passeport

Sécurité - Indépendance - Faible coût total de possession

3. La photo couleur de la page 3 a une justification économique. Premièrement, elle permet une intégration transparente dans les systèmes de personnalisation centralisés et décentralisés. Deuxièmement, le coût total de possession est relativement faible, par rapport à d'autres technologies de couleur (sur la surface ou à l'intérieur de la page de données en polycarbonate).

4. La photo couleur sur la page 3 est un concept de sécurité éprouvé. Plus de 20 États personnalisent déjà une photo en couleur sur la page 3 et l'adoption de cet élément de sécurité est en hausse.

Conclusion

Le passage à un passeport avec une page de données en polycarbonate ne signifie pas que le portrait en couleur sera perdu. Des solutions éprouvées existent pour maintenir un portrait couleur de qualité et de nombreux États l'ont déjà compris. Par conséquent, ce n'est pas une coïncidence s'il y a une nette tendance croissante vers une grande photo supplémentaire sur la page 3 (généralement en plus des images fantômes petites-moyennes sur la page de données) - plus de 10 % des passeports électroniques intègrent désormais ce dispositif de sécurité standard (environ 20 % des passeports nouvellement délivrés depuis 2015).

Graphique passeport

Remarque : au moins six pays utilisent une photo fluorescente UV invisible imprimée sur la page 3 et certaines technologies de photo UV « en couleurs réelles » sont désormais disponibles, ce qui permet une vérification par les autorités de contrôle avec des outils largement déployés.

* Voir Doc 9303 de l'OACI, Partie 2 (Spécifications pour la sécurité de la conception, de la fabrication et de la délivrance des DVLM), chapitre « A.5.5.2 - Substitution de page complète » et chapitre « A.5.4.4 - Protection contre la substitution de photographie et l'altération de données sur la page de données personnelles d’un passeport en livret ».

** Nous recommandons de renforcer le niveau de sécurité du portrait supplémentaire de la page 3. Plusieurs types de mesures de sécurité peuvent être envisagés, par exemple :

• Portrait holographique transparent et coloré (élément de sécurité personnalisé de niveau 1, presque impossible à contrefaire) ;

• Portrait en micro-texte (dispositif de niveau 2, vérification à la loupe) ;

• Protection du portrait par la technologie numérique (une garantie de l'authenticité du portrait avec des données scellées dans un sceau numérique visible interopérable) ;

• Informations cachées intégrées dans le portrait (caractéristique de sécurité de niveau 3, vérification avec un filtre spécifique).

Notifications